Chloé Bidault (promo 2018) parle « body positivisme » dans « Le Monde »


Publié le 11{th} avril 2022 dans "" | Rédigé par Mathilde Thoraval

Photo DR

Dans le cadre de sa série « Qui m’aime me suive » qui va à la rencontre de jeunes qui cartonnent sur les réseaux sociaux, le quotidien Le Monde a mis en avant la semaine dernière Chloé Bidault (promo 2018), alias The Ginger Chloé, qui promeut le « body positivisme » sur Instagram et Tiktok.

Chloé Bidault a lancé son compte Instagram (211 000 abonnés) en 2017 pour s’attaquer aux diktats esthétiques et remettre en question les injonctions faites aux femmes, elle en a aujourd’hui fait son métier. Le premier confinement et les prises de parole autour de la nécessité pour les femmes de continuer à prendre soin de leur apparence a été un déclic pour Chloé Bidault qui a commencé à faire une vidéo par jour sur ses réseaux pour parler confiance en soi, complexes et standards de beauté. Inspirée par le mouvement « body positivisme » né aux États-Unis, elle explique échanger fréquemment avec des jeunes femmes exprimant un mal-être causé par ces diverses injonctions et espère les aider à reprendre confiance en elles.

Avant de se lancer à plein temps dans l’animation de son compte Instagram, elle a rejoint le laboratoire cosmétique Garancia en 2018 pour son stage de fin d’études en tant qu’assistante chef de projet digital puis y devient Social Media Manager jusqu’en 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Conception & réalisation : Cereal Concept