Gilles Alayrac (promo 1984) chef d’état-major de la direction de la prévention, de la sécurité et de la protection de la ville de Paris


Publié le 22{nd} avril 2021 dans "" | Rédigé par Baptiste Cordier

Photo DR

Gilles Alayrac (promo 1984) vient d’être nommé chef d’état-major de la direction de la prévention, de la sécurité et de la protection de la ville de Paris, nous apprend Le Bulletin quotidien. Après plusieurs expériences dans les cabinets ministériels, il a rejoint cette direction en novembre 2016 en tant que sous-directeur de la tranquillité publique.

Également diplômé de l’Institut régional d’administration (IRA) de Lyon, Gilles Alayrac débute sa carrière en tant qu’attaché d’administration centrale au ministère de l’Intérieur en 1988. Il rejoint d’abord la direction de la sécurité civile puis la direction générale des collectivités locales en 1991.

Il intègre ensuite différents cabinets ministériels sous la gauche. De 1992 à 1993, il est chargé de mission, puis chef adjoint de cabinet et chef de cabinet de Jean-Michel Baylet, alors ministre délégué au Tourisme. De 1997 à 1998, il est conseiller chargé des relations avec le parlement d’Émile Zuccarelli, alors ministre de la Fonction publique, de la Réforme de l’État et de la Décentralisation. Il sera ensuite son chef de cabinet de 1998 à 2000. Plus récemment, de 2014 à 2016, Gilles Alayrac est conseiller, chef de cabinet puis conseiller spécial de Thierry Braillard, alors secrétaire d’État chargé des Sports.

Membre du Parti radical de gauche (PRG), il est conseiller de Paris de 2001 à 2014 et membre du Conseil régional d’Île-de-France de 2004 à 2010. Il est aussi à plusieurs reprises secrétaire national du PRG, notamment chargé du radicalisme urbain, de la ville et du logement de 2012 à 2016.

Administrateur civil hors classe, il retrouve en 2000 le ministère de l’Intérieur en tant qu’adjoint au chef du bureau de l’organisation et des politiques territoriales de l’État, puis chargé de mission pour la modernisation des ressources humaines jusqu’en 2006.

En 2007, il rejoint le ministère de la justice en tant que chef du bureau de l’accès au droit. Il est ensuite chargé de mission sur la facilitation de l’accès au droit des populations en milieu rural jusqu’en 2013. Enfin, il est chargé de mission sur l’accessibilité des services à la Délégation interministérielle à l’aménagement du territoire et à l’attractivité régionale (DATAR) jusqu’en 2014. Après son nouveau passage en cabinet ministériel, il intègre la ville de Paris en 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Conception & réalisation : Cereal Concept