Une étude sur les cabinets de conseil en lobbying par Fred Guillo (promo 2016)


Publié le 6{th} octobre 2020 dans "" | Rédigé par Pierre-Henri Picard

Photo DR

Fred Guillo (promo 2016) a publié une étude sur les caractéristiques types des cabinets de conseil en lobbying français, remarqué dans le microcosme des affaires publiques parisiens.

« L’image du lobbyiste est très éloigné de la réalité du métier, en tout cas tel que je l’exerce, explique-t-il dans une interview au magazine Forbes. En introduisant une vraie transparence sur le métier, on participe à sa meilleure compréhension, donc à l’amélioration de son image. »

Passé par le cabinet CALIF, fondé et présidé par François Massardier (promo 2003), le consultant d’Interel – également secrétaire général des Jeunes lobbyistes – y détaille avec précision les caractéristiques de l’écosystème du lobbying national. Loin de l’image sulfureuse que l’opinion publique peut parfois se faire du métier, souvent appréhendé dans l’imaginaire collectif comme se pratiquant dans de grosses structures, Fred Guillo relève entre autres que 8% seulement des cabinets emploient plus que 10 représentants d’intérêts.

Autre caractéristique importante soulevée, la plupart des cabinets traitent des enjeux environnementaux mais aussi de santé et de sécurité sociale.

Au sein de Sciences Po Toulouse Alumni, Fred Guillo est le coanimateur du « club Affaires publiques », qui réunit les métiers des relations publiques (affaires publiques, communication institutionnelle et influence).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Conception & réalisation : Cereal Concept