Réjane Burtin (promo 2013) Associate Director of Corporate Strategy d’Unilever Prestige

Réjane Burtin (promo 2013) est désormais Associate Director of Corporate Strategy (directrice associée de la stratégie d’entreprise) d’Unilever Prestige, regroupant les marques de beauté premium d’Unilever. Elle travaille pour la multinationale qui commercialise des produits de grande consommation (soins, alimentation,…) depuis 2014, à Londres depuis 2018.

Réjane Burtin débute par une expérience de sept mois en 2013 en tant que Marketing Project Manager auprès du groupe de cosmétiques L’Oréal. En 2014, elle travaille pour Délifrance, entreprise de boulangerie et de pâtisserie, à Genève (Suisse) où elle traite avec une vingtaine de fournisseurs internationaux.

Elle rejoint à la rentrée 2014 Unilever en tant que directrice des ventes dans le cadre du programme Unilever Future Leaders Program. En 2015 et 2016, elle est responsable junior du développement de la marque à Rotterdam (Pays-Bas) avant d’être en charge des marques de soins buccaux-dentaires commercialisées par l’entreprise jusqu’en 2018 à Paris. Elle s’installe à Londres (Royaume-Uni) en 2018 en tant que gestionnaire d’intégration globale du pôle pharmaceutique d’Unilever puis devient en avril 2020 Senior Innovation Lead (responsable innovation) de ce même pôle puis Global Sensitivity platform Lead (responsable de la plateforme mondiale de sensibilité) en novembre 2021. Elle devient Associate Director of Corporate Strategy (directrice associée de la stratégie d’entreprise) d’Unilever Prestige en juillet 2023.

Maxime Vetillard (promo 2010) directeur Collectivités territoriales chez Capgemini

Maxime Vetillard (promo 2010) est désormais depuis septembre 2023 directeur du segment Collectivités territoriales chez Capgemini, société de conseil en services informatiques et en transformation digitale. Il était depuis 2021 directeur grands comptes secteur public au sein du géant américain de services technologiques Google.

Également titulaire d’un master en sciences, technologie et management de CentraleSupelec obtenu en 2011, il rejoint une première fois le groupe Capgemini à la fin de ses études. Il commence comme consultant dans le domaine de l’aérospatial et de la défense de 2011 à 2013 puis devient responsable des ventes (sales executive) de 2013 à 2015. Il intègre par la suite Microsoft, la multinationale informatique et micro-informatique américaine : il est chargé de compte (account services executive) de 2015 à 2018 puis responsable des comptes administrations centrales (account manager central government) chez Microsoft de 2018 à 2021.

Au sein de l’association Sciences Po Toulouse Alumni, Maxime Vetillard est l’animateur du « club Digital », qui réunit les métiers autour des enjeux du numérique et digital. Pendant ses études à Sciences Po Toulouse, Maxime Vetillard est le fondateur d’Interface Sciences Po Toulouse Junior Conseil, la Junior-Entreprise de l’IEP de Toulouse, pendant le mandat 2010.

Marie Soulié (promo 2009) Head of Feminist Foreign Policy and Education Department au ministère des Affaires étrangères

Marie Soulié (promo 2009) est désormais Head of Feminist Foreign Policy and Education Department (cheffe de mission de la diplomatie féministe et de l’éducation) au ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. Elle a rejoint ce ministère en 2020.

Également titulaire d’un master de Sciences Po Lille en développement économique et développement international, Marie Soulié débute son parcours professionnel auprès de Médecins du Monde en tant qu’assistante en charge du programme de lutte contre les violences sexistes en 2009. Elle est ensuite en charge du programme éducation auprès de l’association Initiative Développement en Haïti de 2010 à 2011. Elle rejoint ensuite le Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP) d’abord au Congo de 2012 à 2024 puis le bureau régional pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, au Sénégal, de 2024 à 2020. Elle était en charge des questions de droits et santé sexuels et reproductifs, santé maternelle et genre et notamment à la coordination d’un programme régional soutenu par la France : « le Fonds Français Muskoka ». Elle rejoint alors le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères en tant que conseillère sur les questions de genre puis devient cheffe du pôle Genre, Éducation, Population et Jeunesse à partir de 2021 avant de prendre ses nouvelles fonctions de cheffe de mission.

Chloé Lefèvre (promo 2017) Chief of Staff chez Eden prod

Chloé Lefèvre (promo 2017) est désormais Chief of Staff (directrice de cabinet) au sein de la société de production Eden prod. Elle était depuis juillet 2022 cheffe de cabinet adjointe du ministre délégué à la Ville et au Logement Olivier Klein.

Diplômée de Sciences Po Toulouse en 2017 au sein du master 2 « Conseil et Expertise en Action publique » (CEAP), après un stage de fin d’études auprès de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) de Toulouse comme chargée de mission relations institutionnelles, Chloé Lefèvre rejoint La République En Marche début 2018 comme chargée de mission formations politiques. Comme cheffe de projet, elle cofonde ensuite en 2018 l’institut de formation de La République En Marche, Tous Politiques !, à destination des élus, des responsables politiques et des citoyens progressistes. En 2021, elle devient cheffe de cabinet d’Olivier Klein, alors maire de Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) et président de l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU). Elle le suit comme ministre délégué à la Ville et au Logement en juillet 2022 jusqu’à son départ du gouvernement en juillet 2023.

Au cours de ses études à Sciences Po Toulouse, Chloé Lefèvre est responsable qualité d’Interface Sciences Po Toulouse Junior Conseil, la Junior-Entreprise de l’IEP de Toulouse, pendant le mandat 2016.

Bénédicte Breton (promo 1999) secrétaire générale adjointe du Conservatoire à rayonnement régional de Paris

Bénédicte Breton (promo 1999) est désormais secrétaire générale adjointe (Danse, Théâtre et RH Enseignants) du Conservatoire à rayonnement régional de Paris. Elle était depuis février 2020 secrétaire générale de la Fondation Azzedine Alaïa, créée en 2007 pour conserver le travail du créateur styliste et grand couturier franco-tunisien mort en 2017.

Également titulaire d’une maîtrise de droit public et d’un DESS administration publique collectivités locales, Bénédicte Breton a travaillé pour la mairie du 17e arrondissement de Paris comme directrice générale adjointe des services de 2003 à 2008 avant de rejoindre la direction des affaires culturelles en tant que responsable des événements et des partenariats de 2008 à 2012. Elle est ensuite secrétaire générale du Musée de la mode de la ville de Paris au Palais Galliera de 2012 à 2020.

Les diplômés participent au premier événement égalité des chances des dix IEP

Jeudi et vendredi dernier 22 et 23 février, les diplômés de Sciences Po Toulouse ont été mobilisés pour participer au jury du premier événement égalité des chances organisé par les dix IEP.

Engagés depuis plusieurs années dans des actions de démocratisation de l’accès à l’enseignement supérieur, les IEP ont mis en place des programmes d’égalité des chances dans le cadre des cordées de la réussite à l’attention de plus de 8 000 élèves défavorisés par an dans près de 700 collèges et lycées, généraux et professionnels, répartis sur l’ensemble du territoire métropolitain et ultramarin. En 20 ans, ce sont ainsi 70 000 élèves qui ont pu être accompagnés. DISPO, le programme d’égalité des chances de Sciences Po Toulouse, réunit 53 établissements.

Isabelle Bertin, Mathilde Thoraval et Lucas Fontarosa à l'événement égalité des chances le 22 février 2024Jeudi 22 février, à l’invitation de Paul Vinachès, coordinateur du programme DISPO et responsable national des programmes de démocratisation du réseau ScPo, Isabelle Bertin (promo 1991), Lucas Fontarosa (promo 2023) et Mathilde Thoraval (promo 2019) avaient rendez-vous au lycée parisien Henri IV pour participer au jury de l’événement. Cette première édition a permis d’entendre les trajectoires et les propositions citoyennes de 160 lycéennes et lycéens boursiers issus des programmes de démocratisation des IEP. Les élèves ont ainsi réalisé une présentation collective autour du thème de la République idéale et une présentation individuelle en 180 secondes sur leur parcours et leur projet de poursuite d’études. C’est dans le cadre de ce second exercice que les alumnis des IEP ont évalué les élèves en sélectionnant deux lauréats dans chaque groupe : Isabelle Bertin, Lucas Fontarosa et Mathilde Thoraval ont salué les prestations de grande qualité de chacun des élèves, placées sous le signe de leur sens de l’engagement, de leur détermination, de leur curiosité et de leur enthousiasme communicatif.

Nicolas Belloubet à l'événement égalité des chances le 22 février 2024 à ParisL’après-midi a également été marquée par l’intervention de Nicole Belloubet, ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse et ancienne présidente du Conseil d’administration de Sciences Po Toulouse (2015-2017), qui a félicité les élèves pour leur travail et les a encouragés à ne pas s’auto-censurer et à poursuivre leurs ambitieux objectifs. S’en est suivi un temps d’échange entre la ministre et les lycéens avant de poursuivre les oraux.


Jury de l'événement égalité des chances le 23 février 2024 à ParisCet événement s’est poursuivi le vendredi 23 février avec une présentation au Sénat de leur travail par les élèves sélectionnés la veille pour désigner un lauréat par IEP.

Le jury était composé de diplômés de tous les IEPs, dont Géraldine Plenier (diplômée Latieule, promo 1992), directrice générale de la Fondation Mozaïk, pour Toulouse.

Merci à tous ces diplômés mobilisés pour ce premier événement égalité des chances qui montre l’engagement des IEP pour la démocratisation de l’accès à l’enseignement supérieur !

Stéphane Martinet (promo 1989) directeur régional adjoint des affaires culturelles en Centre-Val de Loire

Stéphane Martinet (promo 1989) est désormais directeur régional adjoint des affaires culturelles en Centre-Val de Loire, basé à Orléans. Il était depuis fin 2020 chef du département de l’action territoriale au ministère de la Culture.

Stéphane Martinet débute sa carrière professionnelle comme attaché d’administration au sein du Centre national d’enseignement à distance (CNED) à l’Institut de Vanves (Hauts-de-Seine), d’abord en tant que responsable du service des affaires générales et juridiques puis en tant que responsable du service équipements et marchés de 1991 à 1996. Il rejoint ensuite l’université Pierre-et-Marie-Curie à Paris au poste de chargé d’affaires juridiques et responsable du bureau des élections puis en tant qu’adjoint au chef du service financier et responsable du bureau du budget de 1996 à 2003. De 2003 à 2005, il est assistant à la 6e chambre (santé et sécurité sociale) de la Cour des comptes.

En 2005, il intègre le ministère de la Culture où il occupe plusieurs postes budgétaire et RH au secrétariat général jusqu’en 2013, date à laquelle il intègre le corps des administrateurs civils au tour extérieur.

De 2013 à 2014, il est adjoint au chef du bureau de la performance de la dépense publique et de la fonction financière au ministère de l’Économie, des Finances et de la relance avant de retourner au ministère de la Culture. Il est d’abord adjoint au sous-directeur des affaires financières et générales à la direction générale de la création artistique de 2014 à 2019, puis devient en 2019 adjoint au chef du département de l’action territoriale et chef de ce service fin 2020.

Jehane Bensedira (promo 2010) sous-préfète chargée de mission auprès du préfet des Alpes-Maritimes

Jehane Bensedira (promo 2010) est depuis août 2023 sous-préfète chargée de mission Politique de la ville et politiques sociales auprès du préfet des Alpes-Maritimes, nous apprend la préfecture. Elle était depuis novembre 2022 conseillère accessibilité des services publics, relation à l’usager et suivi des politiques prioritaires de Stanislas Guerini, ministre de la Transformation et de la Fonction publiques.

Passée par la classe préparatoire intégrée de l’École nationale d’administration (ENA) de 2011 à 2012, elle intègre en 2013 l’Institut national des études territoriales (INET). À sa sortie en 2015, elle occupe les fonctions de chargée de mission à la direction générale du Centre national de la fonction publique territoriale. En 2016, elle rejoint le ministère de l’Économie et des Finances en tant que conseillère technique chargée de l’innovation de la ministre de la Fonction publique Annick Girardin.

De 2017 à début 2020, elle est ensuite adjointe au chef de bureau de la prospective RH, de l’expertise européenne et internationale à la Direction générale de l’administration et de la fonction publique. Elle devient directrice de projet au sein de la direction générale du Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT) en janvier 2020 jusqu’à sa nomination en janvier 2021 en tant que sous-préfète en sous-préfète chargée de mission auprès du préfet des Yvelines, fonction qu’elle occupe jusqu’en octobre 2022.

Jehane Bensedira est également engagée auprès de plusieurs associations œuvrant en faveur pour l’égalité des chances. Elle a cofondé l’association La Cordée en 2016 avec d’anciens élèves de la classe préparatoire intégrée de l’ENA et a été à l’initiative de la création de l’association Fonction publique du 21e siècle.

Noor-Yasmin Djataou (promo 2016) à l’Inspection générale des affaires sociales

Noor-Yasmin Djataou (promo 2016) rejoint l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) en tant qu’inspectrice, nous apprend Le Bulletin quotidien. Elle était depuis septembre 2022 conseillère chargée des métiers du social et de la petite enfance du ministre Jean-Christophe Combe, ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des personnes handicapées, puis conseillère chargée des métiers du social, de la petite enfance et du médico-social d’Aurore Bergé, nouvelle ministre des Solidarités et des Familles à partir de juillet 2023.

Également diplômée de l’Institut national des études territoriales (INET) en 2018, elle travaille d’abord pour la ville de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) en tant que directrice adjointe des ressources humaines puis comme directrice enfance-loisirs. En 2021, elle devient cheffe du service RH de la direction des affaires scolaires à la ville de Paris avant de rejoindre le cabinet ministériel en 2022.

Noor-Yasmin Djataou est passée par la classe préparatoire intégrée de l’École nationale d’administration (ENA, CP’ENA) de 2016 à 2017 avant d’intégrer l’Institut national des études territoriales (INET) de 2017 à 2018. À partir de mai 2021, elle est également coordinatrice de la CP’ENA de Strasbourg, désormais Classe Talents ENA/INET.

À l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS), Noor-Yasmin Djataou retrouve d’autres diplômés : Stéphane Mulliez (promo 1996) et Joël Blondel (promo 1983), détaché depuis 2021 en tant que directeur général de l’Autorité des relations sociales des plateformes d’emploi.

Claire Corman (promo 2004) enseignante à l’ESIEE Paris

Claire Corman (promo 2004) est désormais enseignante à l’ESIEE Paris, l’école de l’innovation technologique de la Chambre de commerce et d’industrie de Paris Île-de-France qui forme notamment au diplôme d’ingénieur. Elle était depuis 2020 directrice générale déléguée aux ressources humaines à l’université Gustave Eiffel, université expérimentale spécialisée dans l’étude des villes et des processus d’urbanisation basée dans la Seine-et-Marne et disposant de cinq autres sites en France.

Également titulaire d’un master 2 en sociologie et anthropologie de l’université Paris 8 obtenu en 2005, Claire Corman est directrice du service Vacances et Loisirs de la Fédération de Paris de la Ligue de l’enseignement de 2007 à 2009. Elle rejoint ensuite la ville de Tremblay-en-France (Seine-Saint-Denis) où elle est cheffe du service enfance puis directrice de la division Enfance/Vacances de 2009 à 2012 et directrice de la division Habitat/Vie sociale de 2012 à 2015.

Elle rejoint alors le monde universitaire en intégrant l’université Paris-Est Marne-la-Vallée en 2015. Elle est d’abord chargée de mission puis responsable du bureau des affaires générales et juridiques par intérim de 2015 à 2016 avant de devenir directrice des ressources humaines de l’UPEM, puis directrice générale déléguée aux ressources humaines de l’université Gustave Eiffel, fondée en 2020 à partir notamment de l’UPEM.

Au sein de l’association Sciences Po Toulouse Alumni, Claire Corman est membre du Conseil d’administration depuis 2022.

Conception & réalisation : Cereal Concept