Municipales : une dizaine de diplômés de Sciences Po Toulouse élue au premier tour


Publié le 17{th} mars 2020 dans "" | Rédigé par Pierre-Henri Picard

Photo Ksiamon/Wikimedia Commons

Le premier tour des élections municipales a eu lieu ce dimanche 15 mars. Parmi les diplômés de Sciences Po Toulouse candidats, une dizaine a été élue dès le premier tour. En raison de la pandémie de coronavirus, le second tour est reporté à une date ultérieure.

En Haute-Garonne, Camille Pouponneau (promo 2012) est élue maire de Pibrac, Sophie Trilles (promo 2012 du master 2 CEAP), conseillère municipale sortante à Lévignac, est élue cette fois-ci à Menville, tandis que Pierre-Gaël Bessière (promo 2018, ancien élève de 2013 à 2017) est élu à Azas, Gautier Givaja (promo 2007) à Saint-Orens-de-Gameville et Sassia Kortas (promo 2020) à Muret.

Dans le reste de la région Occitanie, Jean-Luc Calmelly (promo 1976), maire de Bozouls (Aveyron) depuis 2008, est réélu, tout comme Jean-Paul Albert (promo 1970), maire depuis 1983 à Monclar-de-Quercy (Tarn-et-Garonne) et Jean-Michel Vernis (promo 1980), maire de Montiron (Gers) depuis 2014. De plus, Karim Abed (promo 1986) est élu conseiller municipal à Mende (Lozère).

Dans la région Nouvelle-Aquitaine, Laurent Civel (promo 1998), maire sortant à Rion-des-Landes (Landes), est réélu, tout comme Emmanuel Sallaberry (promo 2000), maire sortant de Talence (Gironde), Émilien Roso (promo 2010), maire sortant d’Allemans-du-Dropt (Lot-et-Garonne), Arnaud Devilliers (promo 1997), maire de Penne-d’Agenais (Lot-et-Garonne) depuis 2008, Bruno Dubos (en DESS Sécurité, police et société – SPS – en 2000/2001), maire sortant de Foulayronnes (Lot-et-Garonne), et Benoît Miège-Declercq (promo 1997), conseiller municipal à Saint-Yrieix-sur-Charente (Charente). Pierre Pecastaings (promo 2012) est de son côté élu maire à Seignosse (Landes), Charles Pouvreau (promo 1998) est élu conseiller municipal à Libourne (Gironde) et Alexandra Doussaud (diplômée Bernard, promo 1999) conseillère municipale à Vignols (Corrèze).

Ailleurs en France, Michel Loussouarn (promo 2004), maire de Rosporden (Finistère) depuis 2016, est réélu dès le premier tour, tout comme Grégoire Ruhland (promo 2015), maire-adjoint de Tomblaine (Meurthe-et-Moselle) depuis 2014, et Frédéric Mortier (promo 2011 du Certificat d’études politiques « Clés d’analyse du monde contemporain »), maire de Longué-Jumelles (Maine-et-Loire) depuis 2008. Patrice Cros (promo 1992), conseiller municipal à Montgeron (Essonne), a été réélu. Déborah Hamon-Mengin (diplômée Coulier, promo 1998) a été élue conseillère municipale à Saint-André-des-Eaux (Loire-Atlantique).

Volontairement, l’étiquette politique n’est pas mentionnée.

Une réponse à “Municipales : une dizaine de diplômés de Sciences Po Toulouse élue au premier tour”

  1. […] Le second tour des élections municipales a eu lieu ce dimanche 28 juin, avec trois mois de retard en raison de la pandémie de coronavirus. Une douzaine de diplômés a été élue, dont trois maires. Parmi les diplômés de Sciences Po Toulouse candidats, une dizaine avait déjà été élue dès le premier tour. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Conception & réalisation : Cereal Concept