Des diplômés de Sciences Po Toulouse candidats aux municipales


Publié le 19{th} février 2020 dans "" | Rédigé par le bureau

Photo Ksiamon/Wikimedia Commons

Les élections municipales auront lieu les 15 et 22 mars prochains. Comme en 2014, plusieurs diplômés de Sciences Po Toulouse se présentent à ce scrutin, partout en France.

En Haute-Garonne, trois diplômés et une étudiante sont candidats à Toulouse. Laurence Arribagé (diplômée Lample, promo 1991) et Pierre Esplugas (promo 1989), adjoints au maire sortant, se représentent, Fella Allal (promo 2006) et Nina Ochoa (promo 2022) sont candidates. Christophe Lubac (promo 2004), maire de Ramonville-Saint-Agne depuis 2008, est à nouveau candidat, tout comme Alexandra Arabia (diplômée Raynaud, promo 2019 du master CEAP), adjointe à Cugnaux. Sophie Trilles (promo 2012 du master 2 CEAP), conseillère municipale sortante à Lévignac, se présente cette fois à Menville, Camille Pouponneau (promo 2012) est candidate à Pibrac, Pierre-Gaël Bessière (promo 2018, ancien élève de 2013 à 2017) à Azas, Gautier Givaja (promo 2007) à Saint-Orens-de-Gameville et Sassia Kortas (promo 2020) à Muret.

Dans le reste de la région Occitanie, Jean-Luc Calmelly (promo 1976), maire de Bozouls (Aveyron) depuis 2008, se représente tout comme Jean-Michel Vernis (promo 1980), maire de Montiron (Gers) depuis 2014, et Claire Fita (promo 1997), adjointe au maire de Graulhet (Tarn). Bruno Lervoire (ancien élève de 2010 à 2013) et Théo Montal (promo 2021) sont candidats à Cahors (Lot), Florian Demarest (promo 2017) à Albi (Tarn), Thierry Ballarin (promo 2007) à Lannemezan (Hautes-Pyrénées), Jérémy Haddad (promo 2015) à Argelès-Gazost (Hautes-Pyrénées), Karim Abed (promo 1986) à Mende (Lozère). Deux diplômés sont candidats dans le Tarn-et-Garonne : Jean-Paul Albert (promo 1970), maire depuis 1983 à Monclar-de-Quercy, et Déborah Lejuste (promo 2000 du DEA RSI), candidate à Montauban.

Dans la région Nouvelle-Aquitaine, David Gipoulou (promo 1992), adjoint au maire se présente à Guéret (Creuse), se représente, tout comme Laurent Civel (promo 1998), maire sortant à Rion-des-Landes (Landes), Emmanuel Sallaberry (promo 2000), maire sortant de Talence (Gironde), Émilien Roso (promo 2010), maire sortant à Allemans-du-Dropt (Lot-et-Garonne), Arnaud Devilliers (promo 1997), maire de Penne-d’Agenais (Lot-et-Garonne) depuis 2008, Bruno Dubos (en DESS Sécurité, police et société – SPS – en 2000/2001), maire sortant de Foulayronnes (Lot-et-Garonne), et Benoît Miège-Declercq (promo 1997), conseiller municipal à Saint-Yrieix-sur-Charente (Charente). Charles Pouvreau (promo 1998) est candidat à Libourne (Gironde), Stéphane Pfeiffer (promo 2014, ancien élève de 2009 à 2012) à Bordeaux (Gironde), Alexandra Doussaud (diplômée Bernard, promo 1999) à Vignols (Corrèze) et Pierre Pecastaings (promo 2012) à Seignosse (Landes).

En Île-de-France, Pierre-Yves Bournazel (promo 1999), conseiller de Paris, se représente dans le 18e arrondissement, ainsi que Jean-Baptiste Olivier (promo 2001), conseiller d’arrondissement dans le 13e arrondissement, et Anne-Claire Tyssandier (promo 2004), adjointe au maire du 15e arrondissement. Raphaël Bonnier (promo 2012) est candidat dans le 10e arrondissement, Chloé Lefèvre (promo 2017) candidate dans le 17e arrondissement et Wanda Saint-Paul (promo 2010) dans le 20e arrondissement. Anne Lavagne (diplômée Verdon, promo 1999), conseillère municipale à Maison-Laffite (Yvelines), se représente tout comme Patrice Cros (promo 1992), conseiller municipal à Montgeron (Essonne). Aymeric Durox (promo 2007) est candidat à Nangis (Seine-et-Marne).

Ailleurs en France, Marc Hervé (promo 2005), adjoint au maire de Rennes (Ille-et-Vilaine), Michel Loussouarn (promo 2004), maire de Rosporden (Finistère) depuis 2016, Grégoire Ruhland (promo 2015), maire-adjoint de Tomblaine (Meurthe-et-Moselle) depuis 2014, et Frédéric Mortier (promo 2011 du Certificat d’études politiques « Clés d’analyse du monde contemporain »), maire de Longué-Jumelles (Maine-et-Loire) depuis 2008, se représentent. Déborah Hamon-Mengin (diplômée Coulier, promo 1998) est candidate à Saint-André-des-Eaux (Loire-Atlantique), Sophia Popoff (promo 2011) dans le 5e secteur de Lyon (Rhône), Arnaud Murgia (promo 2007) à Briançon (Hautes-Alpes) et Juliana M’Doihoma (promo 2007) à Saint-Louis (La Réunion).

Volontairement, l’étiquette politique n’est pas mentionnée. N’hésitez-pas à signaler un éventuel oubli, cette liste sera régulièrement complétée.

2 réponses à “Des diplômés de Sciences Po Toulouse candidats aux municipales”

  1. […] premier tour des élections municipales a eu lieu ce dimanche 15 mars. Parmi les diplômés de Sciences Po Toulouse candidats, une dizaine a été élue dès le premier tour. En raison de la pandémie de coronavirus, le […]

  2. […] raison de la pandémie de coronavirus. Une douzaine de diplômés a été élue, dont trois maires. Parmi les diplômés de Sciences Po Toulouse candidats, une dizaine avait déjà été élue dès le premier […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Conception & réalisation : Cereal Concept