Anne Fraisse (promo 1993) désignée personnalité de l’année 2022 par Innovapresse

Anne Fraisse (promo 1993) a été désignée personnalité de l’année 2022 par Innovapresse, éditeur du magazine Traits urbains.

Depuis le printemps 2022, elle est chargée d’une mission nationale pour la décarbonation de l’aménagement et de l’immobilier par les ministères de la Transition écologique et du Logement. 14 filières économiques (transports, industrie, aménagement et immobilier, agriculture,…) doivent définir leur feuille de route de décarbonation d’ici 2023, pour réduire leurs gaz à effet de serre de 55 % à horizon 2030 et atteindre la neutralité carbone en 2050. Directrice générale depuis avril 2021 d’Urbain des Bois, nouvelle filiale du groupe immobilier Icade Promotion spécialisée dans la construction bas carbone, Anne Fraisse pilote cette feuille de route pour la décarbonation de l’aménagement et de l’immobilier avec la Direction générale de l’aménagement, du logement et de la nature (DGALN).

Après un DESS administration et gestion des collectivités territoriales de l’Institut d’administration des entreprises (IAE) d’Orléans, Anne Fraisse entre en 1994 à la direction financière de la mairie de Blagnac (Haute-Garonne). De 2001 à 2002, elle est la responsable administrative et financière de la Sem Constellation, chargée notamment du programme d’accueil de l’A380 et des opérations de logement et de bureaux au nord-ouest de l’agglomération toulousaine. En 2002, elle rejoint l’intercommunalité Blagnac Constellation en tant que directrice générale des services jusqu’à fin 2010.

Début 2011, elle rejoint Europolia, nouvelle société publique locale d’aménagement (SPLA) créée pour porter les projets de réalisation du nouveau parc des expositions et centre de congrès de Toulouse Métropole (Meett) à proximité de l’aéroport et de renouvellement urbain des quartiers autour de la gare Matabiau. Elle est directrice du projet du parc des expositions puis directrice du développement à partir de 2017. En tant que directrice adjointe d’Europolia depuis 2019, elle mené à son terme le projet de Meett, livrée à l’été 2020, et piloté l’opération Toulouse EuroSudOuest renommée Grand Matabiau, projet de transformation d’aménagement urbain et de développement des transports pour permettre à Toulouse de conforter sa stature de métropole européenne.

À partir de 2016, elle s’investit par ailleurs au niveau national au sein du Club Ville Aménagement, qui rassemble une quarantaine d’organismes d’aménagement, et du Réseau national des aménageurs piloté par le ministère du Logement.

Rudolphe Proust (promo 1992) directeur des risques du groupe Altarea Cogedim

Rudolphe Proust (promo 1992) est désormais directeur des risques du groupe Altarea Cogedim, société foncière de commerce et promoteur immobilier
de la société foncière. Il était depuis 2018 directeur de la sûreté. Il pilote désormais la sûreté, la protection des données, l’audit, le contrôle interne conformité et la couverture assurantielle.

Rudolphe Proust a d’abord été policier. Il a été commissionnaire divisionnaire de 1993 à 2014, notamment à Lyon et en région parisienne ou encore à l’Autorité des marchés financiers (AMF). Mais aussi de 2004 à 2007 attaché de sécurité intérieure à l’ambassade France à Singapour.

En disponibilité depuis 2014, il a d’abord rejoint la multinationale United Technologies Corporation en tant que Senior Compliance & Security Manager puis la société foncière Altarea Cogedim en 2018. Dans le cadre de ses fonctions, il a expliqué comment les entreprises privées s’adaptent face au terrorisme et raconté son rôle de directeur de la sûreté pendant la crise du coronavirus.

Inauguration des nouveaux locaux de Sciences Po Toulouse

Les nouveaux locaux de Sciences Po Toulouse ont été inaugurés jeudi dernier, 24 novembre. Pauline Derycke (promo 2011), membre du bureau de l’association Sciences Po Toulouse Alumni, a été invitée à participer symboliquement à la coupe du ruban, aux côtés de Khaled Bouabdallah, recteur délégué pour l’enseignement supérieur, la recherche et l’innovation de la région académique Occitanie, Philippe Bélaval (promo 1975), président du conseil d’administration de Sciences Po Toulouse, Carole Delga, présidente de la région Occitanie, Éric Darras, directeur de Sciences Po Toulouse, Nadia Pellefigue, vice-présidente de la région Occitanie chargée de l’Enseignement supérieur, et Hugues Kenfack, Président de l’université Toulouse 1 Capitole.

« C’est un moment très important dans la vie de l’établissement, a souligné Pauline Derycke. Ce déménagement, 22 promotions, soit près de 4 500 anciens étudiants, en ont entendu parler et surtout en ont rêvé ! Bravo aux directeurs successifs qui se sont battus pour ce déménagement de Laure Ortiz à Éric Darras, en passant par Philippe Raimbault et Olivier Brossard, ainsi qu’aux équipes qui ont permis de concrétiser ce projet. Ces locaux rendent de nouveaux projets possibles, des projets d’envergure, à la hauteur des ambitions auxquelles nous aspirons pour notre ancienne école et auxquels les diplômés seront plus facilement associés. »

Une vidéo de témoignages de diplômés « Ce que Sciences Po Toulouse m’a apporté » a ensuite été diffusée. Merci à la quinzaine de diplômés pour leurs témoignages très variés et appréciés !

Installé rue des Puits-creusés depuis 1958, Sciences Po Toulouse a investi ses nouveaux locaux fin 2021 avec une première rentrée pour les étudiants début 2022.

Retour sur la rencontre de diplômés à Nantes

Les diplômés de Sciences Po Toulouse installés à Nantes (Loire-Atlantique) avaient rendez-vous vendredi dernier 25 novembre pour une rencontre conviviale. Comme celle de septembre, cette rencontre de diplômés était organisée en partenariat avec Sciences Po Rennes Alumni et l’association des diplômés de Sciences Po Aix-en-Provence.

Dix-sept diplômés des trois IEPs étaient présents, dont trois Toulousains issus des promos 2012 à 2021.

Si vous êtes diplômé et installé dans la région de Nantes mais n’avez pas été informé de cette rencontre, contactez-nous.

« J’ai piscine : La France heureuse » par Anne-Claire Ruel (promo 2003)

Anne-Claire Ruel (promo 2003) vient de publier J’ai piscine : La France heureuse avec Jean-Laurent Cassely, Pierre Hurmic et Elena Scappaticci dans la collection Les petits cahiers de tendances, en partenariat avec les Éditions de l’Aube et la fondation Jean-Jaurès.

« Quel lien mystérieux unit la piscine individuelle, le coaching dans toutes ses variantes, les déambulations dans le métavers et la ville apaisée ? Tous nous parlent d’un pays méconnu, la France heureuse, expliquent les éditeurs. Loin des clashs ou des polémiques, rurale autant que métropolitaine, soucieuse d’accomplissement personnel et de bien-être, elle est d’abord à la recherche de liens inédits et de sens. Vous voulez la découvrir ? Suivez quatre auteurs qui décryptent pour vous l’un des signaux faibles les plus inattendus de notre époque ! »

Anne-Claire Ruel est enseignante en communication politique, autrice et chroniqueuse pour le magazine qui explore le futur Usbek & Rica. Pendant la dernière campagne présidentielle, elle a fondé le compte Instagram Call pol, qui vient de lancer un calendrier de l’Avent des idées, des concepts et des mots-clés qui auront du sens en 2023.. Elle anime aussi le podcast Les Moments Vacants qui explore notre rapport au temps et ses injonctions.

Frédéric Torrea (promo 1987) Head of Export Control d’Airbus Helicopters

Frédéric Torrea (promo 1987) est le nouveau Head of Export Control (directeur du contrôle des exportations) d’Airbus Helicopters, fabricant d’hélicoptères civils et militaires. Depuis décembre 2017, il était secrétaire général et directeur juridique d’ATR, constructeur aéronautique spécialiste des avions de transport régional détenu à 50 % par Airbus.

Conseil juridique au sein du constructeur aéronautique Aérospatiale en 1991, Frédéric Torrea rejoint en 1996 le spécialiste des systèmes de radio numérique par satellite WorldSpace Inc. à Washington DC (États-Unis) avant de diriger la filiale française à partir de 1998.

En 2001, il rejoint le constructeur aéronautique Airbus à Toulouse comme conseil juridique avant de diriger le département Contrats d’achats à partir de 2006. En 2009, il intègre ATR, filiale d’Airbus spécialiste des avions de transport régional en tant que directeur juridique puis également responsable de la conformité à partir de 2015.

« Les patientes d’Hippocrate » par Maud Le Rest (promo 2017)

Maud Le Rest (promo 2017) vient de publier Les patientes d’Hippocrate : Quand la médecine maltraite les femmes avec Eva Tapiero aux éditions Philippe Rey.

Pourquoi les douleurs des femmes peinent-elles à être entendues et prises en compte par le corps médical ? Pourquoi les infarctus du myocarde sont-ils plus tardivement détectés chez les femmes que chez les hommes ? Pourquoi, lorsqu’un couple souffre d’infertilité, est-ce presque toujours prioritairement la femme qui est considérée comme responsable et soumise à des batteries de tests ? « Les deux journalistes ont recueilli les témoignages de femmes confrontées aux méfaits d’une médecine encore largement patriarcale, annonce l’éditeur. Une enquête coup de poing sur des pratiques discriminantes qu’il est urgent de dénoncer. »

Également diplômée de l’Institut pratique du journalisme (IPJ) en 2019, Maud Le Rest est journaliste indépendante et autrice. Elle a notamment travaillé pour le bureau parisien de la chaîne d’information en continu américaine CNN et le site Allodocteurs pendant ses études puis Brut et Le Média TV, Arrêt sur Images ou encore Causette. Elle collabore aujourd’hui notamment pour So Film, Mademoizelle et Tapage Mag.

Christophe Antoni (promo 2001) chef du bureau du recrutement et de la formation professionnelle du ministère de l’Intérieur

Christophe Antoni (promo 2001) a été nommé chef du bureau du recrutement et de la formation professionnelle du ministère de l’Intérieur à l’issue du cycle supérieur de perfectionnement des administrateurs de l’État de l’Institut national du service public (INSP) suivi pendant l’année 2022. Il travaillait auparavant à la préfecture de la Seine-Saint-Denis, d’abord comme chef du bureau de la défense et de la sécurité civile de 2017 à 2020 puis comme directeur des sécurités et des services du cabinet de 2020 à 2022.

De 2004 à 2009, Christophe Antoni occupe diverses fonctions à la préfecture de police de Paris : il est chargé de mission suivi des activités de 2004 à 2006 puis chef du département de gestion des moyens à la sous-direction des systèmes d’information et de communication de 2006 à 2009. Il rejoint ensuite le ministère de la Culture et de la Communication comme responsable du pôle activités et moyens de 2009 à 2011 avant d’intégrer la direction des systèmes d’information et de communication du ministère de l’Intérieur en tant que chef du bureau de l’achat, du contrôle de gestion et de l’optimisation des moyens de 2011 à 2015 puis en tant qu’adjoint au sous-directeur du soutien aux utilisateurs de 2015 à 2017.

Sylvie Guillery (diplômée Boissière, promo 1988) directrice régionale aux droits des femmes et à l’égalité à La Réunion

Sylvie Guillery (diplômée Boissière, promo 1988) est désormais directrice régionale aux droits des femmes et à l’égalité à la préfecture de La Réunion. Depuis 2019, elle était la directrice du Conseil économique, social, et environnemental régional (Ceser) de l’île de La Réunion.

Ancien élève de l’Institut régional d’administration (IRA) de Nantes et de l’Institut d’administration des entreprises (IAE) de La Réunion, elle devient inspectrice principale de la formation professionnelle, puis directrice adjointe du travail en 1999. Elle intègre ensuite le groupe national de contrôle (GNC) au sein de la délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle (DGEFP) au ministère du Travail, comme chargée de mission à partir de 2002 puis comme adjointe au chef de mission de l’organisation des contrôles en 2006.

Promue directrice du travail en 2006, elle est alors nommée chargée de mission Premier ministre en charge du développement économique au secrétariat général pour les affaires régionales (SGAR) de la préfecture de La Réunion. Elle devient adjointe au SGAR en 2008. En 2010, elle rejoint le cabinet du préfet de La Réunion en tant que directrice adjointe. De 2014 à 2019, elle est directrice des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (Direccte).

Notons que Fanny Mouratille (promo 2021) est directrice régionale déléguée aux droits des femmes et à l’égalité à la préfecture de la région Occitanie.

Joëlle Pressnitzer (promo 1998) dans La Guilde des Plumes

Joëlle Pressnitzer (promo 1998) fait l’objet d’un portrait publié par La Guilde des Plumes, première association professionnelle à structurer le réseau français des plumes. Via son entreprise « L’Accordeuse de mots », Joëlle Pressnitzer est depuis 2017 biographe et prête-plume près de Nantes. Elle facilite le processus d’écriture en rédigeant pour les autres tous types d’écrits (livres, discours, portraits ou récits de vie); en réécrivant des textes et des manuscrits; et en accompagnant des projets littéraires.

Également titulaire d’une licence de sociologie de l’université Toulouse 2 Le Mirail en 1999, Joëlle Pressnitzer débute en tant que comédienne de théâtre et médiatrice culturelle de 2000 à 2007. À Paris, elle devient ensuite durant quatre ans journaliste pigiste, notamment pour Le Nouvel Économiste, puis, de 2011à 2016, journaliste éditrice, essentiellement au journal Le Monde.

Conception & réalisation : Cereal Concept