« Prologue » premier extrait de l’album solo de Sylvain Duthu (promo 2011)

Sylvain Duthu (promo 2011) vient de dévoiler Prologue, premier extrait de son premier album solo qu’il a mis plus de deux ans à fabriquer.

Sylvain Duthu a été le chanteur du groupe de musique Boulevard des airs, qui a sorti cinq albums entre 2011 et 2021 et s’est produit en France, en Allemagne, en Espagne, en Amérique latine et au Japon.

Boulevard des airs a notamment remporté en février 2019 la Victoire de la musique de la chanson originale pour Je me dis que toi aussi

Formé en 2004, Boulevard des airs occupait déjà bien Sylvain Duthu pendant ses études à Sciences Po Toulouse : à peine diplômé, il en a fait son métier, comme nous le racontions dans un portrait en novembre 2014.

Sylvain Duthu a également coécrit et joué dans une pièce de théâtre musicale jeune public en 2018 et est photographe amateur.

Lola Bergès (promo 2006) sous-directrice de l’emploi et du développement économique durable de la ville de Paris

Lola Bergès (promo 2006) vient d’être nommée sous-directrice de l’emploi et du développement économique durable au sein de la direction de l’attractivité et de l’emploi de la ville de Paris. Elle était depuis 2019 directrice de cabinet d’Emmanuel Grégoire, premier adjoint de la maire de Paris.

Après des études à l’Institut supérieur du management public et politique (ISMaPP) en 2006/2007 puis un cycle d’urbanisme à Sciences Po Paris en 2007/2008, Lola Bergès devient chargée d’études pour Société publique locale (SPL) Euralille, qui conduit des projets d’aménagement urbains dans le Nord de 2009 à 2010.

À Paris, elle est chargée de mission Voirie et Déplacements au cabinet de Michèle Blumenthal, maire du du 12e arrondissement de 2010 à 2014, puis devient cheffe de cabinet de Catherine Baratti-Elbaz, nouvelle maire du 12e arrondissement de 2014 à 2016. Secrétaire générale d’un groupe politique à la Métropole du Grand Paris de 2016 à 2017, elle rejoint alors Emmanuel Grégoire à la mairie de Paris. Cheffe de cabinet quand il est adjoint à la maire de Paris chargée des finances et modernisation de l’administration de 2017 à 2018, elle devient directrice adjointe de cabinet quand Emmanuel Grégoire est promu premier adjoint, délégué au budget, à la transformation des politiques publiques et aux relations avec les arrondissements. Depuis 2019, elle est directrice de cabinet, Emmanuel Grégoire devenant délégué à l’urbanisme, à l’architecture, au Grand Paris et aux relations avec les arrondissements après les municipales de 2020.

Vincent Caure (promo 2016) conseiller spécial du ministre Stéphane Séjourné

Vincent Caure (promo 2016, ancien élève de 2011 à 2015, également diplômé de l’École des Affaires publiques de Sciences Po Paris en 2017) est désormais conseiller spécial de Stéphane Séjourné, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, selon un arrêté du 7 juin. Il était depuis juin 2022 chef de cabinet adjoint du président de la République Emmanuel Macron à l’Élysée.

Pendant la campagne pour l’élection présidentielle de 2017, Vincent Caure est coordinateur des référents locaux du mouvement En Marche !. À partir de juin 2017, il est chargé de mission en charge des réseaux sociaux à l’Élysée auprès de Stéphane Séjourné, alors conseiller politique du président de la République Emmanuel Macron. En septembre 2018, il devient le directeur de cabinet de Gilles Le Gendre, député de Paris et président du groupe La République en Marche à l’Assemblée nationale.

D’octobre 2019 à décembre 2021, il est conseiller spécial du secrétaire d’État auprès de la ministre de la transition écologique et solidaire, chargé des transports, Jean-Baptiste Djebbari.

En janvier 2022, il devient chef de cabinet adjoint dans l’équipe de campagne d’Emmanuel Macron pour l’élection présidentielle puis chef de cabinet au sein de l’équipe de campagne d’Ensemble ! – majorité présidentielle dans le cadre des élections législatives. En juin 2022, il devient chef de cabinet adjoint du président de la République Emmanuel Macron à l’Élysée. Il est aussi depuis 2021 président de Trait d’Union, association visant à rassembler l’ensemble des collaborateurs et anciens collaborateurs soutenant l’action d’Emmanuel Macron.

Montaine Morice (promo 2018) dans la pièce « Marcher tout droit est un combat »

Montaine Morice (promo 2018) joue actuellement dans la pièce de théâtre Marcher tout droit est un combat jusqu’au 20 avril les jeudis, vendredis et samedis à 21h30 À la Folie Théâtre dans le 11e arrondissement de Paris.

Lucia (incarnée par Montaine Morice), militante pour les droits des peuples autochtones au Brésil, est forcée de rentrer en France suite à un appel de la gendarmerie l’informant que son frère est à l’hôpital. S’engage alors un combat en elle-même entre son engagement au Brésil et sa volonté de découvrir la vérité sur l’accident de son frère, ainsi qu’une bataille pour la vérité et la justice.

Diplômée de Sciences Po Toulouse en 2018, Montaine Morice a effectué son stage de fin d’étude au Conseil départemental de la Haute-Garonne en tant qu’assistante de production à la direction des arts vivants et visuel. Après un passage aux cours de théâtre Simon avec le professeur David Sztulman, elle est désormais comédienne.

Gérard Mestrallet (promo 1973) envoyé spécial pour le projet de couloir logistique d’intégration entre l’Europe et l’Asie

Gérard Mestrallet (promo 1973) a été nommé envoyé spécial pour le projet de couloir logistique d’intégration entre l’Europe et l’Asie par le président de la République Emmanuel Macron. Ce projet baptisé en anglais India Middle East Europe Economic Corridor (Imec) a été lancé en septembre 2023 lors du G20 de New Dehli (Inde) : il vise à relier par des chemins de fer, des lignes maritimes, des pipelines et des câbles à haut débit l’Inde, le Moyen-Orient et l’Europe. Ce projet est une alternative aux nouvelles « routes de la soie chinoises », liaisons maritimes et ferroviaires reliant la Chine à l’Europe. Gérard Mestrallet a notamment été PDG de GDF Suez (devenue en 2015 Engie) de 2008 à 2016.

Également diplômé de l’école d’ingénieur Polytechnique en 1968 et de l’École nationale d’administration (ENA, promo 1976-1978 Pierre-Mendès-France), Gérard Mestrallet devient administrateur civil à la Direction du Trésor au Ministère de l’Économie et des Finances en 1978 puis rejoint le cabinet de Jacques Delors, alors ministre de l’Économie et des Finances en tant que conseiller technique pour les affaires industrielles de 1982 à 1984.

En 1984, il rejoint la Compagnie financière de Suez, alors nationalisé (elle sera privatisée en 1987), en tant que chargé de mission auprès du président. Il devient délégué général adjoint pour les affaires industrielles en 1986. En 1991, il devient administrateur délégué et président du comité de direction de la Société générale de Belgique (SGB), contrôlé par le groupe Suez, et en mène la restructuration.

En 1995, il devient président-directeur général de la compagnie de Suez, qu’il fusionne avec la Lyonnaise des Eaux pour former un des leaders mondiaux des services aux collectivités. En 1997, Gérard Mestrallet prend la présidence du directoire de Suez Lyonnaise des Eaux, puis devient en 2001, président-directeur général du groupedevenu Suez. Il le fusionne avec Gaz de France pour créer le groupe énergétique GDF Suez (devenue en 2015 Engie) dont il est président-directeur général du groupe énergétique de 2008 à 2016 puis président du conseil d’administration jusqu’en 2018.

Il préside de 2003 à 2018 l’association Paris Europlace, qui promeut la place financière de Paris, et de 2007 à 2020 la Fondation Agir contre l’exclusion (FACE), qui vise à prévenir et lutter contre toutes les formes d’exclusion, de discrimination et de pauvreté. Il est missionné en 2021 par le gouvernement français pour développer les partenariats privés afin de financer l’Académie de l’OMS, organisme de formation aux métiers de la santé dépendant de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Enfin, il est président de l’Agence française pour le développement du site archéologique d’Al Ula (Arabie saoudite) de 2018 à 2023.

Il est nommé chevalier de la Légion d’honneur en 1997 puis officier en 2006.

Marc Zarrouati (promo 2011) directeur adjoint de cabinet du préfet de la région d’Île-de-France

Marc Zarrouati (promo 2011 du Centre de préparation à l’ENA et Haute fonction publique, Prép’ENA) est désormais directeur adjoint de cabinet du préfet de la région d’Île-de-France, préfet de Paris. Également diplômé de l’École nationale d’administration (ENA, promo 2012-2013 Jean-Zay), il était depuis février 2021 directeur de cabinet du préfet de la région Occitanie et de la Haute-Garonne.

Agrégé de mathématiques, Marc Zarrouati prépare un doctorat en physique théorique à l’université Paul Sabatier de Toulouse de 1997 à 2000. Il obtient aussi une licence de philosophie morale et politique à l’université Toulouse 2 Le Mirail. Enseignant les mathématiques et la physique à l’université dès 1997, il devient ensuite maître de conférence en épistémologie et histoire des sciences à l’université de Toulouse de 2002 à 2011.

Après son passage par Sciences Po Toulouse, il intègre l’École nationale d’administration (ENA, promo 2012-2013 Jean-Zay). Ses stages le conduisent à l’Organisation mondiale du commerce (OMC) à Genève (Suisse), à la préfecture de Haute-Garonne et à Astrium, filiale du constructeur aéronautique Airbus spécialiste de la conception et de la fabrication de satellites.

En janvier 2014, à sa sortie de l’ENA, il intègre le ministère de l’Intérieur en tant qu’administrateur civil. Avant de prendre le poste choisi à sa sortie, il exerce pendant six mois diverses fonctions de chargé de mission, d’abord auprès du directeur général de la sécurité civile, puis auprès du directeur général de la police nationale. En juillet 2014, il devient sous-préfet, directeur de cabinet du préfet de Vaucluse jusqu’en 2016. Il est ensuite secrétaire général de la préfecture des Hautes-Pyrénées et sous-préfet de Tarbes de 2016 à 2018. Il rejoint en 2018 la préfecture de la Haute-Garonne et de l’Occitanie, en tant que secrétaire général adjoint aux affaires régionales (SGAR) en charge des politiques publiques, puis directeur de cabinet à partir de 2021.

Audrey Marchal (promo 2007) directrice de la galerie In Arte Veritas à Toulouse

Audrey Marchal (promo 2007) est désormais directrice de la galerie In Arte Veritas à Toulouse, galerie d’art contemporain tournée autour de l’art figuratif. Elle reste par ailleurs coach vocal en prise de parole en public et conférencière.

Dans la première partie de sa vie professionnelle, Audrey Marchal a été artiste lyrique, soprano colorature. L’association Sciences Po Toulouse Alumni avait publié son portrait en octobre 2014. En 2017, elle a reçu le « prix de chant 2017 Claude-Nougaro » de l’Académie du Languedoc. La même année, sa voix a incarné la campagne promotionnelle « Toulouse a tout ».

Six diplômés dans les tables rondes métiers à Sciences Po Toulouse

Six diplômés ont participé au premier semestre 2023/2024 aux tables rondes métiers à Sciences Po Toulouse. Merci à tous les diplômés pour leur témoignage !

Table ronde Les métiers de la culture le 20 septembre 2023 à Sciences Po Toulouse

De gauche à droite : Pauline Derycke (promo 2011), Yasmine Carlet (promo 2000) et Juliette Kerjean (promo 2014) lors de la table ronde « Les métiers de la Culture » le 20 septembre 2023 à Sciences Po Toulouse.

Pauline Derycke (promo 2011), Yasmine Carlet (promo 2000) et Juliette Kerjean (promo 2014) ont participé à une table ronde sur « Les métiers de la culture » le 20 septembre.

Delphine Gouédart (promo 1995), Christophe Zoia (promo 2007) et Pierre Chassagnieux (promo 1997) étaient présents pour une table ronde « Les métiers du journalisme » le 22 novembre.

Le service Insertion professionnelle de Sciences Po Toulouse organise tout au long de l’année des événements autour de l’emploi à destination des étudiants (ateliers CV et lettre de motivation, conférences, forum de la mobilité, etc). L’établissement fait appel aux diplômés avec la contribution de l’association Sciences Po Toulouse Alumni.

« En attendant l’IA » par Pierre Falconetti (promo 1959)

Pierre Falconetti (promo 1959) vient de publier En attendant l’IA aux éditions Atramenta. Cet essai écrit avec son épouse s’intéresse une nouvelle fois à l’intelligence artificielle.

Un « vieux » sage, Maître Écuyer, descendant par la main gauche de Talleyrand, et qui tente de toutes ses forces de trouver, dans ce qu’il se passe autour de lui, une raison d’espérer.
Peut-être dans l’arrivée de l’IA ; pas celle des tondeuses à gazon ou des autos sans pilotes, non, l’autre, la vraie, pouvant engendrer une mutation salutaire de l’espèce.
Il adresse ses notes, intitulées « Réflexions » à ses amis, un peu ses enfants, Mart et Phi, un jeune couple expert en communications et accessoirement à Onarios – et son équipe mixte de Blancs et de Noirs spécialisés en « Développement communautaire » – qui mise sur l’Afrique comme continent d’avenir.

Passionné d’histoire, Pierre Falconetti a publié une quinzaine de livres sous le nom de plume de Falconetti di Brando. Il a notamment publié Et pourtant elle ne tourne plus en 2020, Ce Moteur de la Liberté (1880 – 2020) sur l’histoire du moteur et à travers lui de l’histoire de l’automobile en 2023 et IA et GAFA au bal masqué (premier tome en juin 2021, deuxième en novembre, troisième en juin 2023). Il a exercé six métiers différents au cours de sa carrière, notamment secrétaire général aux affaires économiques d’une région française ou encore agent immobilier.

Retour sur les vœux 2024 à Paris

Près de quatre-vingts diplômés dans les magnifiques Caves du Louvre à Paris ! Mercredi dernier 17 janvier, la traditionnelle cérémonie de vœux aux diplômés a fait le plein.

Pierre-Henri Picard (promo 2015), coprésident de l’association, a présenté les différents actions réalisées, en cours et à venir du côté de Sciences Po Toulouse Alumni puis Éric Darras, directeur de Sciences Po Toulouse, a évoqué les projets de l’IEP.

De 2013 à 2020 puis à nouveau depuis 2023 après deux ans de pandémie, l’association des diplômés Sciences Po Toulouse Alumni et la direction de Sciences Po Toulouse ont pris l’habitude de présenter leurs vœux à Paris et à Toulouse au cours de deux soirées pour les diplômés. Rendez-vous le mercredi 24 janvier à Toulouse pour la deuxième cérémonie (contactez-nous pour vous inscrire).

Quelques photos de la soirée par Matthieu Baudeau (promo 1994).

Si vous êtes diplômé et installé dans la région parisienne mais n’avez pas été informé de cette rencontre, contactez-nous.

Conception & réalisation : Cereal Concept