Alexandra Hoffmann (promo 2002) renomme son entreprise Crisis Ally

Alexandra Hoffmann (promo 2002 du DESS Sécurité, police et société) développe son entreprise Alexandra Hoffmann Consulting désormais nommée Crisis Ally.

Diplômée du DESS Sécurité, police et société de Sciences Po Toulouse en 2002 après avoir passé un maîtrise en droit pénal à l’université Paris 11, Alexandra Hoffmann a ensuite obtenu un master en science de la sûreté des entreprises au John Jay College of Criminal Justice de New York en 2004.

Elle débute sa carrière professionnelle chez Avon Products à New York, une entreprise américaine de cosmétiques, parfums et accessoires, en qualité de responsable sûreté, avant de rejoindre en 2007 le ministère de l’Intérieur en tant qu’analyste. En parallèle de son expérience chez Avon, elle suit un MBA au sein de l’université de Phoenix (Arizona).

En 2010, Alexandra Hoffmann intègre le groupe Lafarge en tant qu’assistante du vice-président de la branche sûreté de l’entreprise, puis devient en décembre 2011 directrice sûreté pour l’Europe occidentale pour Hewlett Packard. Elle occupe des fonctions similaires chez Hewlett Packard Enterprise entre 2015 et 2017 avant de rejoindre Philipps Lighting, où elle est nommée directrice de la résilience. Elle y est responsable de la mise en place et du déploiement du programme mondial de résilience du groupe.

En mars 2019, elle fonde son entreprise, Alexandra Hoffmann Consulting (AHC), autour de la résilience des entreprises. AHC devient en juillet 2021 Crisis Ally qui se concentre sur l’accompagnement des équipes de gestion de crise avant, pendant et au-delà de la crise.

Alexandra Hoffmann est en outre membre exécutif de Dreamers & Doers, une association américaine visant à promouvoir l’entrepreneuriat féminin.

Professeur de Yoga certifiée, elle enseigne également le yoga aux unités d’Intervention de la Police nationale.

Barbara Atlan (promo 2011) directrice de deux groupements d’employeurs dans l’Hérault

Barbara Atlan (promo 2011) vient d’être nommée directrice du groupement d’employeurs pour l’insertion et la qualification GEIQ BTP et du groupement d’employeurs multi-métiers et multi-secteurs GEMME dans le département de l’Hérault.

Diplômée de l’IEP de Toulouse en 2011 en communication et production des savoirs et communication politique, elle a également obtenu la même année un master en communication et stratégie des marques à l’école Sup de Pub à Paris (vroupe INSEEC).

Elle débute sa carrière professionnelle en qualité de chargée de mission grands projets au sein du cabinet du maire de Tulle (Corrèze), avant de devenir en 2012 conseillère communication et presse de Valérie Fourneyron, ministre des Sports, de la Jeunesse, de l’Éducation populaire et de la Vie associative.

De septembre à décembre 2014, Barbara Atlan est brièvement responsable clientèle au sein de l’agence de communication corporate et de crise VP Strat, avant de rejoindre la mairie de Paris. De septembre à décembre 2014, Barbara Atlan est brièvement responsable clientèle au sein de l’agence de communication corporate et de crise VP Strat, avant de rejoindre la mairie de Paris. Elle y est successivement responsable presse pour la ville de Paris pour l’Euro 2016, le championnat d’Europe UEFA de football, puis attachée de presse culture, sport, tourisme et santé.

En février 2017, elle devient responsable adjointe du service de presse du Conseil régional d’Occitanie, poste qu’elle occupe pendant deux ans avant de se lancer comme consultante indépendante en communication, relations médias et institutionnelles, influence et media-training. Elle reste freelance pendant près de deux ans et demi avant sa récente prise de fonction en tant que directrice du GEIQ BTP Hérault et du GEMME, deux groupements d’employeurs dans le département de l’Hérault.

Originaire de Brive (Corrèze), Barbara Atlan a été candidate sur une liste lors des élections municipales de 2020.

Mathieu Aurignac (promo 1998) dans le classement des meilleurs avocats français

Mathieu Aurignac (promo 1998) figure dans le classement 2022 des meilleurs avocats français en « Mergers & Acquisitions Law » établi par la revue américaine Best Lawyers.

Avocat associé en droit des sociétés, Mathieu Aurignac travaille depuis 2002 au sein du cabinet Fidal Midi Toulousain. Il y est directeur du département Corporate, fusions et acquisitions. Il conseille et accompagne les entreprises de tous secteurs et de toutes tailles dans leurs opérations de développement et de croissances externes. Également diplômé de l’université Toulouse 1 Capitole où il obtint un diplôme de juriste conseil d’entreprise, il assure par ailleurs des formations au sein de l’École des avocats de Toulouse ainsi que du Master droit des entreprises à l’Université Toulouse 1 Capitole.

Timothé de Romance (promo 2005) directeur général d’Anthenor Public Affairs

Timothé de Romance (promo 2005) vient d’être nommé directeur général d’Anthenor Public Affairs, un cabinet de conseil en affaires publiques basé à Paris.

Diplômé de l’IEP de Toulouse en 2005 et du Master 2 « Conseil, expertise et action publique » (CEAP) en 2006, Timothé de Romance intègre ensuite la Prep’ENA de l’IEP de Bordeaux. En 2008, il débute sa carrière professionnelle au sein du cabinet DTM Conseil en qualité de consultant en affaires publiques où il évolue auprès du pôle gouvernement et collectivités locales. Il y reste jusqu’en 2010, année où il rejoint Anthenor Public Affairs. Il y est successivement consultant, puis à partir de 2013 directeur associé, en charge plus particulièrement de la practice Santé du cabinet, avant d’être nommé en juin 2021 directeur général.

Timothé de Romance intervient par ailleurs en formation initiale et continue « Lobbying et communication d’influence » auprès de Sciences Po Paris, de l’école de commerce ESSCA Angers et de l’école d’ingénieurs ESIEE Paris.

Philippe Bélaval (promo 1975) reconduit à la présidence du Centre des monuments nationaux

Philippe Bélaval (promo 1975), également diplômé de l’École nationale d’administration (ENA, promo 1977-1979 Michel-de- L’Hospital), vient d’être reconduit jusqu’en 2023 dans ses fonctions de président du Centre des monuments nationaux, poste qu’il occupe depuis 2012.

Il va ainsi pouvoir inaugurer l’Hôtel de Marine, place de la Concorde, entièrement restauré après trois ans de travaux, et poursuivre – entre autres – la transformation du château de Villers-Cotterêts. Pour mémoire, le Centre des monuments nationaux gère une centaine de monuments, dont le Mont Saint-Michel, l’Arc de Triomphe, la Sainte Chapelle, le château d’Azay-le-Rideau, les alignements de Carnac ou la cité de Carcassonne.

Promu commandeur de la Légion d’honneur en 2020 après être devenu chevalier de la Légion d’honneur en 1998 puis officier en 2006, Philippe Bélaval est par ailleurs président du conseil d’administration de Sciences Po Toulouse depuis septembre 2017.

Lire son portrait complet publié en mars 2019.

Laurence Bozza (diplômée Aubron, promo 1995) écrivain public dans le Gers

Laurence Bozza (diplômée Aubron, promo 1995) vient de créer une auto-entreprise d’écrivain public, en parallèle de son travail au Conseil départemental du Gers. Intitulée Stylau, cette structure propose notamment des services de relecture et de correction de documents.

Diplômée de l’IEP de Toulouse en 1995, Laurence Bozza-Aubron a par la suite poursuivi ses études à l’université Toulouse 1 Capitole avec l’obtention d’une maîtrise de droit international et droit communautaire puis un DEA en droit communautaire.

Elle débute sa carrière professionnelle en 2000 en qualité de chargée de développement au Groupement interprofessionnel régional pour la promotion de l’emploi des personnes handicapées (GIRPEPH) de Midi-Pyrénées, avant de devenir de 2004 à 2007, consultante en ingénierie de projets européens au sein de la coopérative pour l’expertise, l’ingénierie, le développement, l’accompagnement et la gestion de projets.

À la suite de cette expérience, Laurence Bozza-Aubron rejoint le conseil départemental du Gers en tant que chargée de mission spécialisée sur les programmes relatifs au fonds social européen. Elle occupe cette fonction pendant 10 ans avant d’être nommée en novembre 2017 chargée de développement touristique au sein du Département, poste qu’elle occupe toujours aujourd’hui.

En parallèle de ses activités professionnelles, et animée par la vie de la cité, Laurence Bozza-Aubron a été de 2014 à 2020 conseillère municipale de Pessan (Gers).

Jérémy Haddad (promo 2015) conseiller politique et élus chez En Marche

Jérémy Haddad (promo 2015) vient de rejoindre le parti La République En Marche ! en tant que conseiller politique et élus au pôle politique du parti présidentiel. Il était auparavant collaborateur parlementaire à l’Assemblée nationale.

Diplômé de l’IEP de Toulouse en 2015 au sein du master 2 « Conseil, expertise et action publique » (CEAP), Jérémy Haddad a effectué durant sa scolarité plusieurs stages en lien avec la politique. Il a ainsi été durant toute son année de césure collaborateur parlementaire du député du Tarn Philippe Folliot (promo 1984) et a travaillé de cinq mois de mars à juillet 2015 au sein du groupe UDI à l’Assemblée nationale.

Il retrouve Philippe Folliot à l’Assemblée nationale à la fin de ses études à l’IEP en tant que collaborateur parlementaire. Il dirige sa campagne législative en juin 2017, moment où le député rejoint LREM. Outre Philippe Folliot, il accompagne en parallèle de 2017 à avril 2021 Jean-François Portarrieu, député LREM de la Haute-Garonne. Après l’élection au Sénat de Philippe Folliot en septembre 2020, Jeremy Haddad devient le collaborateur de sa suppléante Muriel Roques-Étienne jusqu’en avril 2021 et sa prise de fonction en tant que conseiller politique chez En Marche !.

Conseiller municipal de son village d’Argelès-Gazost (Hautes-Pyrénées) de 2014 à 2020, il est candidat aux élections régionales de 2015 dans les Hautes-Pyrénées. En 2019, il est candidat aux élections européennes en 64e position sur la liste Renaissance représentant des Hautes-Pyrénées. En 2020, il est candidat aux élections municipales à Argelès-Gazost. Il est en outre référent des Jeunes avec Macron dans le département des Hautes-Pyrénées.

Florian Bardou (promo 2014) coup de cœur du prix AFJA

Florian Bardou (promo 2014), journaliste chez Libération, vient d’être récompensé ar l’Association des journalistes de l’agriculture et de l’alimentation (AFJA).

Il est en effet coup de cœur du prix AFJA de journalisme agricole et agroalimentaire 2020 pour son article intitulé « L’élevage intensif, accélérateur de zoonoses ». Publié en avril 2020 dans Libération, ce dossier s’intéresse à certaines pratiques pouvant entraîner des effets en cascade néfastes pour la biodiversité, la santé animale et humaine. Un sujet ô combien d’actualité au regard de la piste privilégiée concernant la propagation de l’épidémie de la Covid19.

Florian Bardou est journaliste à Libération depuis 2016, spécialisé notamment sur les questions relatives à l’environnement et à la condition animale. Il a écrit auparavant pour Slate.fr, Streetpress, Metronews ou encore Ça m’intéresse.

Fred Guillo (promo 2016) lance l’outil Smart Lobbying

Fred Guillo (promo 2016), consultant senior chez Interel depuis 2018, vient de lancer l’outil Smart Lobbying. À partir des données en open data du répertoire des représentants d’intérêts de la HATVP, le service propose des fonctionnalités pour automatiser la veille sur le secteur des affaires publiques et propose ainsi une photographie de la réalité du métier de lobbyiste.

Après avoir débuté sa carrière au sein du cabinet CALIF, fondé par François Massardier (promo 2003), Fred Guillo a rejoint en 2018 le cabinet Interel. Secrétaire général de l’association des Jeunes lobbyistes depuis 2019, il avait publié en octobre 2020 une étude sur les caractéristiques types des cabinets de conseil en lobbying français, remarqué dans le microcosme des affaires publiques parisiens.

Son ambition avec Smart Lobbying est désormais de viser « les directions des affaires publiques, qui peuvent explorer les données pour voir quels sont leurs alliés et leurs adversaires sur un sujet donné, mais aussi les associations pro-transparence », a-t-il expliqué au média Contexte.

Au sein de Sciences Po Toulouse Alumni, Fred Guillo est le coanimateur du « club Affaires publiques », qui réunit les métiers des relations publiques (affaires publiques, communication institutionnelle et influence).

Virginie Guérin-Robinet (diplômée Robinet, promo 1995) cheffe de la mission de délivrance sécurisée des titres au ministère de l’Intérieur

Virginie Guérin-Robinet (diplômée Robinet, promo 1995), également diplômée de l’Institut régional d’administration (IRA) de Lille, a été nommé experte de haut niveau, cheffe de la mission de délivrance sécurisée des titres au sein du ministère de l’Intérieur selon un arrêté du 19 avril. Elle intègre la direction de la modernisation et de l’administration territoriale relevant du secrétariat général du ministère. Depuis août 2019, elle était sous-préfète auprès du préfet des Hauts-de-Seine, chargée de la politique de la ville et de la cohésion sociale, puis secrétaire générale adjointe.

Nommée chef du bureau Contrôle des sociétés d’autoroute (tutelle, concessions) au ministère de l’Équipement en 2005, elle rejoint trois ans plus tard le ministère de l’Écologie, de l’Énergie et du Développement durable, en tant que chef du bureau Modernisation et stratégie au sein du secrétariat général.

Titulaire du tour extérieur des administrateurs civils en 2012, elle intègre le ministère de l’Intérieur en qualité de chef du bureau du Fonctionnement et de l’Investissement des programmes à la Direction de l’évaluation, de la performance et des affaires financières et immobilières. Elle y reste deux années avant de rejoindre en 2014 la Direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises en qualité de chef du bureau des Ressources humaines et financières, toujours au ministère de l’Intérieur. En 2017, elle devient directrice du pôle Migrants à la Direction interministérielle à l’hébergement et l’accès au logement (Dihal).

Conception & réalisation : Cereal Concept